:
:
  • Grimoire
  • >
  • Chapitre 1 – Terredia, la terre des Dieux
  • >
  • 5ème partie - État de guerre

Grimoire

« Par tous les Saints, qu’est devenue notre terre ? », se demandait le Dieu des Récoltes, alors qu’il longeait les champs de blés de la vallée.

Dorénavant, aucun lieu n’était sûr. Les différents camps se retranchèrent derrière leurs fortifications, prudents et belliqueux. Les Dieux prirent leurs distances avec les créatures de Terredia. La situation leur échappait et les Ombres gagnaient du terrain. Les divinités quittèrent ainsi la vallée d’Orion pour se réfugier au delà des nuages. Ils n’intervenaient désormais qu’en cas de force majeur, indirectement. Temporairement, ils avaient perdu la partie. Mais ils faisaient confiance aux âmes saintes pour résister aux Ombres.

La vallée d’Orion était devenue un lieu calme. Le silence et la tristesse y régnaient. Etrangement, on évitait de s’y aventurer. Les lieux, nimbés d’une aura magique puissante et surnaturelle, intimidaient les voyageurs. Elle fut très vite l’objet de toutes les convoitises, car les peuples cherchaient à étendre leur domination sur les territoires les plus fertiles… La vallée était de loin la région la plus précieuse de Terredia.

Mais la guerre faisait rage autour. La vallée restait une conquête inaccessible et hors de portée. Les factions terediennes étaient préoccupées au quotidien par des dangers bien réels et elles affûtaient leurs stratégies guerrières dans l’urgence des batailles. La menace des Ombres, que les serviteurs d’Omtorn aidaient à faire resurgir, instaurait un climat de peur omniprésente.

La fumée des feux obscurcissait les Cieux. Les sols étaient labourés par le galop incessant des chevaux, la marche des fantassins et les batailles à répétition. Le monde avait changé et les Dieux d’Orion s’horrifiaient de la façon dont il prospérait. Pire que tout, ils sentaient la présence d’Omtorn, palpable et grandissante, plus que jamais à l’œuvre. L’Ere Funeste était bel et bien en marche.