:
:
  • Grimoire
  • >
  • Chapitre 1 – Terredia, la terre des Dieux
  • >
  • 2ème partie - Le Dieu des Foyers

Grimoire

Le commencement de l’Ere Funeste remontait aux origines du Monde, 500 ans avant que le Royaume d’Alidhan ne pose les fondations d’une alliance entre les peuples. La nature était toute puissante et les Dieux régnaient sur la Terre, protecteurs des Fidèles. Le monde des anciens fut ainsi nommé Terredia, la Terre des Dieux.

Les vastes régions florissaient et prospéraient. La beauté des paysages n’avait d’égale que leur diversité. Les forêts abritaient des créatures paisibles et de redoutables prédateurs, sans que l’harmonie entre les diverses espèces ne soit jamais brisée.
Au cœur de Terredia se trouvait la vallée sainte d’Orion, siège des divinités, par laquelle confluaient tous les flux magiques. Les Dieux s’y rassemblaient pour recueillir les prières des Fidèles, guider les âmes perdues et exercer leurs pouvoirs de par le monde. La vallée fascinait et tenait en respect toute créature terrestre, en inondant le monde de puissantes volontés divines qui empêchaient le chaos de se répandre.

Les Dieux cherchaient la perfection pour leur terre sacrée. Terredia devait être leur paradis. Toutefois, c’est au sein même de leur rang qu’un tourment, aux origines subsidiaires, prit peu à peu une importance démesurée. En effet, le Dieu des Foyers était sujet d’inquiétudes, affaibli par la diminution croissante de ses Fidèles. De par le monde, les familles se déchiraient, les maris délaissaient leurs femmes, les fils défiaient leur pères et les frères s’entretuaient. Le Dieu des Foyers s’en trouvait gravement affecté et ses forces diminuaient.

Ses frères et soeurs divins tentèrent de le réconforter, de lui venir en aide par tous les moyens. Mais petit à petit, son chagrin se transforma en colère et la rage le gagnait. Au plus les autres Dieux tentaient de le calmer, au plus ils remettaient en cause l’organisation même de la hiérarchie divine. Sa folie devenait dangereuse pour tous et au plus fort de la crise, décision fut prise de le bannir de la vallée, au moins temporairement…