:
:
  • Grimoire
  • >
  • Chapitre 1 – Terredia, la terre des Dieux
  • >
  • 1ère partie - « Te souviens-tu… ? »

Grimoire

« Souviens-toi mortel… Il n’y a pas si longtemps, quand tu n’étais pas encore ivre de pouvoir, tu n’étais pas si arrogant. Ton peuple nous craignait et vous nous faisiez bien des politesses quand il fallait entraver la marche des Maudits. Aujourd’hui tu te prends pour un Dieu, tu sembles avoir oublié le temps où le ciel était noir et la terre rouge du sang de nos frères. Souviens-toi combien de fois tu as failli perdre la vie dans la forêt des Ombres, souviens-toi que c’est à nous que tu dois ton salut. Etais-tu si fier jadis, MORTEL… ?! ».

En insistant bien sur ce dernier mot, Aubin, le Sauvage des Terres Rouges, fermement maintenu menotté au sol, sentit la lame du bourreau s’abattre sur sa nuque. Il savait qu’il avait piqué au vif l’orgueil de son ancien allié, le grand souverain Manelvor, qui achevait alors la conquête de la Contrée Naissante, en prenant la dernière parcelle de terres sous contrôle barbare. Il n’avait point hésité à exécuter son ami de jadis pour raison politique, cette exécution n’étant que le dernier coup d’une succession de manœuvres qui lui avaient assuré le soutien indéfectible du peuple et qui l’avaient hissé au rang de Monarque Divin du Royaume d’Alidhan, point d’orgue à son grand projet d’unification des peuples.

En donnant l’ordre de décapiter celui qu’il considérait comme son frère, dont le regard, à la fois féroce et apaisé, était difficile à soutenir, Manelvor étouffait le dernier lien qui le reliait à une époque maudite. Une époque durant laquelle de puissantes forces s’entre-déchirèrent dans un monde sans frontières, sans règles communes… Tandis que son règne atteignait son apogée, alors que la tête de son ami roulait à ses pieds, il repensait à cette époque maudite, à laquelle lui seul avait su mettre fin : l’Ere Funeste.